Haïku ? Kesako – Josette & Tic


Un sushi rigolo ? Un super gros mot ? Une émission complètement marteau ?

Mais non ma Josette ! Le haïku est un poème aussi doux qu’une fleur de cerisier et aussi vif qu’une touche de wasabi. C’est une ôde à la simplicité et la beauté du quotidien. 

Et pour exprimer la rareté de l’instant, le haïku se fait court ! Dans sa version française, il s’écrit sur 3 lignes au rythme de 5 syllabes, 7 syllables, 5 syllables. Et ce n’est pas tout, pour être réussi, il a ses petits trucs bien à lui ! Il contient généralement : 

 

  • Un mot de saison (pour l’automne par exemple, on trouvera des champignons, du vent, une déprime saisonnière qui se soigne à coups de séries et de biscuits…)
  • Deux idées distinctes écrites l’une à la suite de l’autre
  • Une césure pour créer une tension insoutenable digne d’un bon thriller

Un exemple ? Un exemple ! Prenons la traduction d’un des plus célèbres haïku japonais écrit par Bashô

 

«  Un vieil étang

Une grenouille qui plonge,

Le bruit de l’eau.  »

 

Tout un poème n’est ce pas ! Evidemment, chez Josette, on a eu envie de s’essayer à l’exercice. 

 

Les nuits s’allongent

Papillons de lumière –

Les Josettes chantent

Guillaume, éleveur de Nantes

 

 

Petit pied frileux

A la faveur de l’automne

Ressort ses Josettes

Elsa, éleveuse de Rennes

 

Face au soleil levant

Là où les oiseaux s’envolent

Mes orteils, en Josettes, rayonnent

Julie, éleveuse de St Malo 

Si cela vous inspire autant que nous, envoyez-nous vos haïkus avant le 15/11/2020 à : contact@josette-tic.com. Et pour vous remercier de jouer les apprentis poètes avec nous, nous offrirons un sweat Josette à 5 participants !

Réagir
Vos réactions

2 commentaires

Laisser un commentaire
Votre adresse ne sera pas publiée

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *