Si le monde était un village de 100 personnes…

Si le monde était un village de 100 personnes, on apprend que 48 seraient des hommes et que 52 seraient des femmes, on apprend que 32 personnes respireraient un air pollué, que 17 parleraient le chinois, que 20 personnes consommeraient 80% de l’énergie, que 48 personnes ne pourraient pas encore parler ou agir en âme et conscience, que 93 n’auraient pas d’ordinateur ou que 21 seraient sous-alimentés.

Mais on apprend aussi 99 personnes n’auraient pas accès à l’enseignement supérieur…

si le monde etait un village

Preuve, s’il en fallait, de la nécessité de l’action de Josette & Tic…

Source: tout-bon.com

Josette chausse ses baskets

En attendant que les Josettes soient prêtes, nous allons nous dégourdir les gambettes à l’occasion des 20 kms de Paris et plus particulièrement pour le défi du Mékong. 20 kms pour récolter des fonds qui vont permettre la construction d’une école au Laos. Regardez plutôt!


Josette&Tic aligne 8 sportifs qui courront avec plus de 200 autres personnes au sein de l’équipe Enfants du Mékong.

Si vous êtes à Paris ce dimanche 9 octobre, nous serons ravis d’entendre vos encouragements!!!!

Et pendant ce temps là…

Ca y est, le producteur s’est engagé pour une sortie d’usine de l’ensemble des Josettes au 21 octobre. Alors, oui c’est encore dans quelques semaines, et je compte sur vous pour faire patienter vos pieds qui doivent trépigner d’impatience…

Je vous avoue que ce retard de presque 2 mois comparé à la sortie prévue initialement le 1er septembre m’agace quelques fois.

Et puis très vite ca passe… Pourquoi?

Car pendant ce temps là, l’UNICEF nous dit que la population totale du Cambodge est de 14 millions de personnes dont presque la moitié a moins de 18 ans.

Alors c’est pour ces 7 millions de garçons et filles qui ont besoin d’aller à l’école, que je me réjouis de la sortie prochaine des Josettes…

Si vous êtes sensibilisés par le projet de Josette&Tic et que vous souhaitez le promouvoir autour de vous, je vous invite à nous envoyer votre adresse postale par mail, on vous enverra des cartes Josette…

 

 

Comment ça se passe là-bas

Depuis quelques semaines, nous vous avons beaucoup parlé de l’évolution de Josette, place aujourd’hui à Tic sans qui Josette n’est rien!

Le déplacement au Cambodge, reporté à l’automne, a laissé place à de multiples préoccupations matérielles essentiellement portées sur les Josettes elles-mêmes. Nous sommes en train de sceller les détails de notre accord avec l’association Enfants du Mékong, mais je peux dès maintenant vous expliquer ce qui va se passer une fois que vous aurez vos confortables Josettes aux pieds:

Toutes les 10 paires vendues (ca c’est pour ceux qui ne suivent pas), un uniforme est offert à un enfant pour lui permettre d’aller à l’école.

Dans les faits, Josette&Tic ne se limite pas à ça.

En effet, l’argent qui est envoyé en Asie du Sud-Est va servir à acheter du tissu et à financer la conception de ces uniformes. Cela va donc permettre aux mamans des villages locaux de travailler moyennant un salaire décent.

L’objectif est ainsi d’offrir l’accès à l’école tout en créant de l’emploi et en faisant fonctionner le marché local. Le concept moteur de Josette&Tic est de permettre à ces enfants de se développer au sein des leur.

Bon, mais tout ça, ce sera quand les Josettes vous réchaufferont les pieds, alors retour au travail pour la première grosse commande qui ne devrait plus tarder. Quelques réglages technico-pratiques et la machine à Josettes va débiter à gogo.

Les vacances sont finies

Salut les Jojos,

Nous avons profité de quelques jours de calme sur les marchés de la Josette pour prendre un peu de repos, qui s’est vite transformé en pêche aux idées…. Hé oui, l’envie de te faire plaisir (toi derrière ton petit écran) a été plus grande que d’aller nous prélasser sur des plages de sable fin…

Ce fût donc l’occasion de rencontres avec de bien belles entreprises solidaires, équitables, bio, etc. Parmi elles, nous avons particulièrement aimé Altermundi, Theias et La Savonnerie Cancalaise.

Toutes ces chouettes initiatives nous font évoluer dans notre façon de voir les choses et nous avons le souhait de mettre encore plus d’&Tic dans la Josette.

Il faut maintenant passer des idées à la réalisation, mais ça tombe bien, l’envie de faire plaisir à tes pieds et d’apporter un coup de pouce à nos petits actionnaires en culottes courtes nous donne de l’énergie.

 

La consom’action

Pourquoi ce concept?

Alors que j’étais encore étudiant, j’ai découvert la marque TOMS. Blake Mycoskie, son fondateur, a eu l’idée géniale de commercialiser des espadrilles et de reverser, pour chaque paire vendue, une paire à un enfant dans le besoin.

Concilier la consommation de tous les jours avec la solidarité…. TOP!

Cela m’a donné l’envie de créer une entreprise reprenant le même concept pour apporter une aide sur le long terme à des populations défavorisées.

J’étais convaincu que l’éducation était le plus précieux des leviers de développement. « Quand un homme a faim, mieux vaut lui apprendre à pêcher que de lui donner un poisson » disait un mec, pas plus bête que ça, Confucius, en fait.

Josette&Tic n’a pas l’ambition de changer le monde, mais simplement d’apporter sa pierre pour permettre à des enfants pauvres d’Asie du Sud-Est de se construire grâce aux Josettes!…..

Agir en consommant, voter avec son caddie, chacun a désormais la possibilité d’être un consom’acteur.

Alors dès le 1er septembre soyons acteur de changement grâce à la consom’action 😉