American as apple pie – Josette & Tic

American as apple pie

Sur la route 66, on croise des bestioles et des bikers. Des palmiers et des buffles. Des diners et des motels. Pour être certain.e de ne pas passer à côté de ces incroyables expériences, suivez le guide ! (intro)

Avant de passer à table, sachez que l’on prononce “daïneur”, pas “dîner”. On est en Amériques messieurs mesdames, pas à Plougastel ! 

Ensuite, notez qu’un diner, ce n’est pas un resto classique, c’est un diner ! 
Initialement, les diners ont déboulé sur la côte Est des US en 1872 quand Walter Scott se réveillant un matin s’est dit que ce ne serait peut-être pas idiot de sustenter les travailleurs de la nuit ! Alors, ni une ni deux, il sort son cheval, sa roulotte et en avant Guingamp, il met sur pied un resto ouvert la nuit et qui offre une nourriture roborative à pas cher !

A vous de jouer !

Tout est coché ? Alors, vous êtes dans un diner et il faut profiter de ce moment si typique de la vie américaine. Et ouvrez l’œil car parfois, les diners sont accolés à une autre spécificité US : les motels !

Car un motel ce n’est pas un hôtel classique, c’est un MOTEL ! Les motels sont souvent au bord des routes pour permettre aux voyageurs de dormir sur l’asphalte (ou presque) et de repartir dare-dare. Le mot vient de la contraction de “Motor” et d’”Hôtel ». Vous en avez vu 1000 fois dans toutes les séries US. Souvent, les serial killers s’y cachent dans la salle de bain, voire, ils y travaillent (merci Alfred pour la psychose).

A vous de jouer !

Réagir
Laisser un commentaire
Votre adresse ne sera pas publiée

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *